I.T.A.G (DTS1)

Ce forum incha allah aura pour but d aider les etudiant de la DTS1 a en plus savoir cotee cours et tt que sa soit reseau ou devlopment
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Éditer un fichier (vi, emacs, joe)

Aller en bas 
AuteurMessage
ultrasur
moderateur
moderateur
ultrasur

Messages : 200
Date d'inscription : 11/02/2008
Age : 31

MessageSujet: Éditer un fichier (vi, emacs, joe)   Jeu 14 Fév - 4:19

vi (l'éditeur le plus ancien)
vi date des années 70 .... autant dire que cet éditeur a du métier et n'est toujours pas démodé. Ce n'est pas celui que j'utilise mais beaucoup en sont adeptes malgré son apparence fruste. Ceci s'explique par une grande puissance ... Si je m'attarde quelque peu sur vi, c'est que dans les moments critiques où rien ne fonctionne, où tout va mal, c'est l'éditeur qu'on ne peut éviter.
Lançons Vi :
[root@mistra /root]# vi

Après le lancement de la commande vous allez vous trouver directement dans l'éditeur ... Pendant ce court apprentissage de vi, nous allons créer un fichier, le modifier, l'enregistrer, ... et quelques autres petites manoeuvres de survie :


Passer du mode commande aux mode texte, taper du mode texte, enregistrer.
vi comprend deux modes : un mode "commande" et un mode "insertion", après le lancement de vi nous sommes en mode commande : appuyez sur la touche "Echap" puis sur "a" ("a", comme "append", permet d'ajouter du texte après le curseur). Vous voyez en bas de l'écran apparaître la ligne "-- INSERT --". Nous pouvons commencer notre texte :


linux est gratuit puissant en perpetuelle evolution.
Linux est stabble. Linux existe depuis 1991 seulement
et pourtant quel chemin parcouru !
N'oubliez pas de placer retour chariot au bout de chaque ligne.

Sauvons le fichier : nous sortons d'abord du mode texte en appuyant à nouveau sur la touche "Echap". La mention "-- INSERT --" disparaît, nous sommes en mode commande. Tapez maintenant " :w linux-test" et sur la touche retour chariot (afin d'écrire ("write") le fichier). Vous devez obtenir en bas de l'écran ceci :
"linux-test" [New File] 3 lines, 142 characters written

Supprimer du texte et quitter vi
Nous voyons qu'à la deuxième ligne, j'ai fait une grosse fôte d'aurtograffe. Nous allons supprimer le "b" qui est en trop dans stabble : déplacez le curseur sur un des "b" en trop, passez en mode commande ("--INSERT --" ne doit pas apparaître à l'écran), appuyez sur "x", le b a disparu.
Quittons vi, mais auparavant, nous devons sauver les modifications effectuées : Passez en mode commande et tapez " :wq" (write et quit). Vous êtes sorti de vi et votre fichier a été sauvegardé sous linux-test. Pour revenir à vi en ouvrant le fichier linux-test au démarrage tapez :
[root@mistra /root]# vi linux-test

Si vous souhaitez quitter sans enregistrez les dernières modifications, il vous faudra passer en mode commande et taper " : q!".

Ceci est une présentation très très courte de vi, mais qui vous permettra malgré tout de survivre au cas où vous devriez absolument l'utilisez. Voyons tout de même un rapide descriptif d'autres commandes vi :


D'autres commandes vi.
A permet d'ajouter du texte à la fin de la ligne.
i permet d'ajouter du texte avant le curseur.
o permet d'ajouter une ligne en dessous du curseur.
O permet d'ajouter une ligne au dessus du curseur.

le retour chariot permet d'aller à la ligne suivante.


dd permet de supprimer la ligne courante.

X permet de supprimer le caractère avant le curseur.
u permet d'annuler la dernière commande effectuée.
Emacs ... la puissance !
Emacs date de la fin des années 70 et ne cesse d'évoluer depuis, ce qui fait de lui, sans aucun doute possible, l'éditeur le plus puissant au monde. Bien plus qu'un éditeur, emacs est un environnement de travail : édition, programmation, mail, news, shell ... bref on peut rester sous emacs sans avoir besoin de quoi que ce soit d'autre.

Ses adeptes sont très nombreux.

Et surtout ne leur dites pas qu'emacs est lourd ...vous vous tromperiez lourdement (je sais de quoi je parle ... j'ai fait l'erreur et en ce moment je suis sous emacs ... ;-))
Lançons emacs :
[root@mistra root]$ emacs

Ouvrons maintenant le fichier linux-test que nous avons créé précédemment sous vi :
Pour cela utilisez la séquence de touches suivante : Ctrl-x Ctrl-f

Vous voyez apparaître en bas de l'écran :
Find File : ~/

tapez le nom du fichier et faites un retour chariot.

Nous retrouvons notre charmant petit texte.
Vous le comprenez, la touche Ctrl permet de passer des commandes et de passer du mode texte au mode commande. Vous pouvez le modifier à souhait. Les touches Backspace et Suppr fonctionnent comme sous n'importe quel éditeur.

Pour sauver le fichier, tapez la séquence de touches suivante :

Ctrl-x Ctrl-s

Si vous êtes bloqués dans la ligne de commande d'emacs après avoir effectué de mauvaises manipulations et que vous souhaitez retrouver le mode texte, tapez la séquence suivante :
Ctrl-g

Si vous avez fait des erreurs dans le texte, la séquence suivante permet de supprimer les dernières modifications :
Ctrl-x u

Si vos touches de direction ne fonctionnent pas, voici plusieurs séquences de touches qui vous permettent de vous déplacer dans votre document :
Ctrl-p : monter d'une ligne.

Ctrl-n : descendre d'une ligne.

Ctrl-f : avancer d'un caractère.

Ctrl-b : reculer d'un caractère.

Ctrl-v : avancer d'un écran (ou d'une page si vous préférez).

Alt-v : reculer d'un écran.

Ctrl-d : supprimer le caractère sur lequel le curseur se trouve.

Une commande utile est :
Ctrl-s qui permet de faire une recherche "dynamique" ("incrémentale") sur une suite de caractères dans le texte.

Meta-% permet de lancer un "Rechercher et remplacer" . La touche Meta est en général confondue avec la touche Alt Pour quitter emacs, utiliser la combinaison de touches suivante :
Ctrl-x Ctrl-c

Avec cette rapide présentation vous pourrez déjà "barboter" un peu sous emacs. Il m'est impossible de décrire dans ce document les milliers de fonctions disponibles .... si vous souhaitez en savoir plus, cette séquence vous permettra de rentrer dans l'aide d'emacs :
Ctrl-h

Ou bien lancez le "tutorial" :
Ctrl-h t

Si vous devenez un mordu d'emacs (ce qui est tout a fait normal : -) vous pourrez trouver quelques ouvrages sur emacs dans toutes les bonnes bibliothèques.


joe : la simplicité.
joe est l'éditeur que j'utilise pour faire des petites modifications dans mes fichiers de configuration par exemple, il est très leger, il ne possède pas la puissance d'emacs mais rend lui aussi service :
Pour appeler joe :
[root@mistra /root]# joe

joe est très intuitif (à la Wordstar), pas besoin de s'étendre sur les fonctionnalités textes. Trois opérations fondamentales à connaître :

Ctrl-k e permet d'ouvrir un fichier

Ctrl-k d permet de sauvegarder le fichier

Ctrl-k x permet de sauvegarder le fichier et de quitter joe

Ctrl-c permet de quitter joe sans sauvegarder les modifications.

joe possède de nombreuses fonctions possibles qui sont décrites dans le man (nous verrons comment y accéder dans la section consacrée à man).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.realmadridclub.net
 
Éditer un fichier (vi, emacs, joe)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FICHIER AUDIO ???
» Pensées à méditer.
» Interview de Matthieu Ricard: "Et si on apprenait à méditer?"
» méditer seul chez soi ou seulement au dojo ?
» Méditer pour ne plus déprimer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I.T.A.G (DTS1) :: Systemes d exploitations :: Linux&Unix-
Sauter vers: