I.T.A.G (DTS1)

Ce forum incha allah aura pour but d aider les etudiant de la DTS1 a en plus savoir cotee cours et tt que sa soit reseau ou devlopment
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 DEBUTER SOUS LINUX(part2)

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
Admin

Messages : 26
Date d'inscription : 10/02/2008
Age : 32

MessageSujet: DEBUTER SOUS LINUX(part2)   Mar 12 Fév - 10:45

II-3 Quelles distributions choisir ?
Test quelle distribution choisir ?
Et un article plus détaillé:
choisir une distribution

Dans la plupart des cas, Mandriva, Suse, ou encore Ubuntu seront conseillées car destinées aux utilisateurs néophytes.

- Mandriva : Mandriva
- Suse : SuSE, French-SuSE
- Ubuntu : Ubuntu
II-4 Installation

L'installation de la majeure partie des distributions notamment pour celles destinées aux utilisateurs néophytes est aussi simple que celle de windows.
• Tutoriels :
o Mandriva : Mandriva Docs, www.mandrivalinux-online.eu, Mandriva Wiki, Mandriva Wikipedia, Mandriva Linux 2008: Guide de prise en main rapide
o Suse : Alionet, Suse Wikipedia
o Ubuntu : doc.ubuntu-fr.org/installation, Ubuntu Wikipedia



Ce qui diffère avec l'installation de windows ?

La principale différence concerne le nommage des lecteurs et disques durs (partitions).
Les lecteurs et disques durs (partitions) sous windows sont désignés avec un lettre C:\, D:\, E:\ ...etc.

Sous linux, c'est différent. Chaque lecteur ou disque dur (partitions) est désigné :
• pour les disques ide par hdLC, pour les disques sata par sdLC
• pour les lecteurs ide par hdL pour les lecteurs sata sdL
o L est une lettre désignant la position du disque ou lecteur: le premier disque ou lecteur (master) sera désigné avec la lettre a, le second avec la lettre b ...etc
o C est un chiffre désignant la position de la partition sur le disque: la première partition sera désignée par le chiffre 1, la seconde par un 2 ...etc.

La plupart des distributions permettent, lors de l'installation, de choisir les logiciels à installer. On dispose donc à la fin de l'installation de sa distribution de tous les logiciels nécessaires à l'utilisation quotidienne de son pc.
III - CONSEILS ET REMARQUES
Prise en main facile ?

Installer et utiliser quotidiennement un système GNU/Linux n'est pas si difficile que certains veulent le faire entendre. Il suffit de savoir s'y prendre correctement, comme toute tâche. Avec les versions destinées au grand public comme Mandriva, Suse ou Ubuntu, Linux est à la portée de toute personne meme néophyte .

Toutefois, quelque soit le système d'exploitation, il est nécessaire d'y consacrer du temps pour se familiariser avec ce nouveau système (ce qui, d'ailleurs, se vérifie pour toute chose: avec Windows il a également fallu un certain temps pour l'appréhender).

En effet, avec Linux, on repart à zéro, on doit réapprendre à utiliser son ordinateur car pratiquement tout est différent: l'organisation des fichiers, le nommage des périphériques, l'installation de logiciels ...etc.

Si vous pensez donc pouvoir être opérationnel dès le premier démarrage de Linux ou si vous ne consacrez pas suffisamment de temps pour la prise en main de Linux alors son utilisation risque d'être extrèment difficile.

Ne passez pas à Linux si vous n'avez pas d'avantage de temps à y consacrer !
Puis-je faire fonctionner mes logiciels "windowsiens" sous GNU/Linux ?

La réponse est non.
... enfin pas exactement.

En effet, chaque logiciel est conçu pour un seul système d'exploitation (et pour une architecture donnée). Ainsi, un logiciel conçu pour Windows ne pourra pas s'exécuter sous Linux, et vise-versa, idem pour MacOS.

Toutefois, certains logiciels sont disponibles pour plusieurs systèmes d'exploitation comme par exemple Mozilla Firefox, parmi tant d'autres logiciels, qui présente une version pour Linux, Windows et MacOS (entre autres).

Bien que les logiciels Windowsiens ne soient pas utilisables sous Linux, on dispose d'un grand nombre de logiciels équivalents qui permettent d'effectuer les mêmes tâches :
lea-linux.org/cached/index/Intro-equivalents.html
www.om-conseil.com/sections.php?op=viewarticle&artid=42

->Remarques :
Pour ceux qui souhaitent, malgré tout, faire fonctionner leurs logiciels Windows sous Linux, il existe le projet Wine:
www.winehq.com/
www.framasoft.net/article2332.html
Ce projet a pour but de permettre le lancement des programmes Windowsiens sous Linux. Il ne s'agit pas d'un émulateur comme Vmware ou encore Qemu. L'objectif est de ré-écrire tous les fichiers systèmes, les fameuses *.dll de telle sorte que les appels des programmes Windows deviennent des appels interprétables par Linux.
Toutefois, ce projet est toujours en phase de développement et il n'est ainsi pas rare que l'on rencontre des difficultés pour l'utiliser.

Il faut également noter les projets payants dérivés de Wine que sont :

- Cedega, spécialisé pour les jeux.
www.transgaming.com/
fr.wikipedia.org/wiki/Cedega
www.pcinpact.com/forum/sujet_39199.htm
Pour les jeux, on peut également utiliser les loki-installers, très simples d'utilisation: www.liflg.org/
On remarque que certains loki-installers se basent sur Wine/Cedega et d'autres qui permettent de faire tourner des jeux nativement.
Personnellement, j'ai pu installer et jouer sans problème à Call Of Duty (via Wine) et à NeverWinter Nights (rare jeu commercial natif sous Linux).

- Crossover spécialisé pour la bureautique (Ms Office, Photoshop, Internet Explorer ...etc)
www.codeweavers.com/site/products/cxoffice/
frlinux.net/?section=applications&article=103
Configurer son gestionnaire de paquetages

A la différence de Windows, sous Linux il est possible d'installer des logiciels depuis des "dépots" ftp. En effet, la majeure partie des distributions dispose d'un gestionnaire de logiciels : on parle de paquetage. Ce gestionnaire se connecte à des serveurs FTP qui contiennent des centaines de paquetages.

La configuration par défaut d'un gestionnaire pointe vers des dépots officiels de la distribution concernée qui regroupent les paquetages de mise à jour du système (navigateur Internet, lecture vidéo, audio, bureautique ...).

Or, ces dépots ne contiennent pas tous les logiciels disponibles sous Linux. Pour cela, il faut configurer le gestionnaire de sa distribution.
La meilleur moyen de pouvoir configurer sa distribution est de se renseigner sur le site de la communauté francophone de la distribution:

- Mandriva, le gestionnaire est urpmi et est configurable depuis le site EasyUrpmi
- Suse le gestionnaire est Yast : wiki.alionet.org/doku.php?id=howto:supports_d_installation_a_ajouter_dans_yast
- Ubuntu, le gestionniare est apt (son interface graphique est synaptic) : doc.ubuntu-fr.org/depots

Après cela, il sera possible d'installer presque tous les logiciels disponibles sous Linux depuis son gestionnaire.

A noter enfin, le tutoriel détaillé sur l'installation des logiciels sous GNU/Linux :
linux installer les programmes gestion des paquets compil

->Conseil: préférer toujours installer un logiciel via le gestionnaire de paquetage et ce afin de garantir la cohérence de votre système notamment lors de la mise à jour vers une version supérieure de votre distribution.
Mon matériel est-t-il compatible avec GNU/Linux ?

C'est certainement le plus gros défaut de linux.
En effet, Windows étant le système d'exploitation très largement dominant, les constructeurs de matériel informatique fournissent le plus souvent uniquement les drivers pour Windows.

Même si la plupart des périphériques standards fonctionneront sans problème et que la plupart des principaux acteurs du monde informatique s'interesse de plus en plus à linux (DELL, intel..etc), certains périphériques comme les péripheriques Wifi peuvent ne pas fonctionner sous linux, ou avec de grandes difficultés d'installation, il faut parfois faire des modifications compliquées pour permettre la prise en charge de son matériel..

Donc, avant de se lancer dans une installation de Linux, il est préférable de vérifier la compatibilité de son matériel. Avant l'achat, c'est encore mieux.

Pour cela :

- On peut tester avec un live-cd : par exemple, on testera le live cd d'ubuntu avant d'envisager de l'installer définitivement.

- Pour les imprimantes, on peut vérifier sur ce site : LinuxPrinting

- Pour le wifi, on s'interessera à ndiswrapper : NdisWrapper
Pour cela, il faut connnaitre le modèle de sa carte wifi ou son PCI ID (on peut procéder comme l'a fait lami20j : comment extraire le pilote windows#4)

- on peut également vérifier sur le site de la distribution comme par exemple pour mandriva ( www.mandriva.com/fr/hardware ), ubuntu (doc.ubuntu-fr.org/materiel) ou pour suse ( cdb.suse.de/ ).

- pour les pc portables: Laptop

- on peut également consulter les sites suivantes :
LinuxHardware
Linux-Drivers

Dans la majeure partie des cas, les problèmes concernent essentiellement les périphériques wifi ainsi que certains scanners et autres périphériques dit "exotiques.

Heureusement la situation va en s'améliorant. Ainsi pour les périphériques wifi, des drivers dit "génériques" devraient voir le jour d'ici la fin de l'année offrant ainsi un meilleur support pour le Wifi sous Linux :
www.pcinpact.com/actu/news/28469-Vers-une-amelioration-consequente-du-WiFi...

De plus,les drivers de cartes graphiques (ATI et Nvidia fournissent les drivers pour linux mais ceux d'ATI semblent etre d'une qualité médiocre) dont l'installation, jusque là, se faisait via la ligne de commande, sont désormais disponibles dans les dépots des distributions: on peut donc passer par son gestionnaire de paquetage pour les installer.
king admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dts1.keuf.net
 
DEBUTER SOUS LINUX(part2)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un logiciel sous Linux pour piloter une EQ6 ou HEQ5 ?
» Installation firefox 2 sous Linux
» récupérer des fichiers .odt supprimés sous Linux
» Choix d'une alarme filaire partageant info des capteurs
» Pc astro sous linux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I.T.A.G (DTS1) :: Systemes d exploitations :: Linux&Unix-
Sauter vers: